Objectifs

Mobiliser des ressources financières pour favoriser l’éducation et la formation des enfants, jeunes/ados de 3 à 18 ans infectés ou affectés du VIH orphelins de l’un des parents et/ou de parents démunis.

Ce projet vise tous les enfants des écoles primaires des zones d’intervention de l’AST. Prioritairement, sent parrainés, les enfants de familles démunies et ayant des difficultés de scolarisation ou d’insertion en apprentissage. Mais dans le souci d’instaurer la solidarité entre les enfants, les fruits de leur parrainage sont mutualisés et peuvent profiter aux enfants qui n’auraient pas eu la chance d’être parrainés

Mécanisme d’identification des parrains

Ce programme de parrainage s’adresse à toute personne physique et morale de bonne volonté qui s’engage à apporter son soutien financier et matériel à un enfant pour sa scolarisation ou sa mise en apprentissage. L’engagement des parrains auprès de l’AST pour le soutien aux enfants peut prendre deux formes. Il s’agit de :

Sur la base de critères et conditions éventuelles propres à chaque personne désireuse de devenir parrain, le programme pourra l’aider à choisir un enfant dont elle sera le parrain et dont elle recevra un dossier complet. Ce parrainage se traduira par de dons matériels et surtout financiers réguliers. Le parrain recevra, selon une périodicité bien définie, des nouvelles de son filleul. Il pourra s’engager, selon ses capacités, à verser un montant mensuel variant entre 10 à 40 euros.

Pour des personnes qui ne souhaitent pas spécialement avoir des relations personnelles avec un enfant, le programme leur offre la possibilité de parrainer une action au profit de plusieurs enfants. Ils deviennent ainsi partenaire à part entière du projet. Dans ce cas, l’association étudiera avec eux, selon leur capacité, le mode d’engagement qu’il pourrait prendre.

Rôle d'intermédiation de l'AST

Soutien direct aux filleuls

L’objectif est d’assurer à chaque enfant parrainé et dans la mesure du possible à ceux qui n’auront pas eu la chance de l’être, un minimum d’instruction scolaire ou de formation pratique pouvant lui permettre de s’insérer facilement dans la vie sociale. Ainsi, le programme prévoit apporter des réponses adéquates aux besoins ci-après :

Soutien direct aux filleuls

- Écolage
- Fournitures scolaires dont surtout les manuels au programme
- L’uniforme scolaire de l’enfant
- Les frais médicaux en cas de maladie
- Les frais de travaux dirigés ou d’encadrement à domicile, en cas de difficultés de niveau scolaire chez l’enfant
- Appui aux parents pour la mise en place d’une Activité Génératrice de Revenue (AGR)
- Divers appuis sociaux au profit de la famille
- Aide à l’établissement d’acte de naissance ou de jugement supplétif en cas de besoin.

Pour le filleul à mettre en apprentissage

- Contrat de formation
- Confection d’uniforme
- Équipements élémentaires
- Les frais médicaux en cas de maladie
- Formalités de fin de formation
- Insertion socio-professionnelle / installation
- Appui aux parents pour la mise en place d’AGR
- Divers appuis sociaux au profit de la famille
- Aide à l’établissement d’acte de naissance ou de jugement supplétif aux enfants qui en ont besoin.


Relations filleuls-parrains

Pour permettre à chaque parrain de vivre chaque instant de la vie de votre filleul, AST jouera un rôle de courroie de transmission entre les deux parties. Ce rôle consistera à :
- faciliter la communication entre le parrain et son filleul à travers les courriers, les colis etc.
- envoyer à chaque parrain et une fois dans l’année, la photo de son filleul.








S’il arrive que l’enfant parrainé déménage et se retrouve loin de sa localité de départ, le parrainage prend fin et AST propose alors au parrain, de poursuivre son soutien à un autre enfant. Si, malgré tout le suivi dont il bénéficie, l’enfant n’était plus en mesure de poursuivre les études, un plan d’accompagnement spécifique sera conclu de commun accord avec le parrain et la famille de l’enfant. Par contre, aucune solution alternative ne sera possible pour un filleul qui abandonne l’apprentissage .

Dans tous les cas, ce rôle de suivi sera assuré par une équipe dynamique d’assistants sociaux et d’éducateurs à travers la stratégie des enquêtes sociales.